<!–Modification du lire plus sur le blog—> <!–Fin modification lire plus sur le blog–>

Quand on arrive ici, on n’a aucune attache, aucun lien. On est parfois hébergé à l’hôtel quelques jours, puis quelques jours sans aide. Lorsque vous êtes accueillis dans une famille : pendant un mois, vous êtes à l’abri, en sécurité, quelqu’un s’occupe de vous. Il y a aussi la chaleur d’une famille, qui vous accueille et font tout pour que vous vous sentiez à l’aise. Dès le premier jour, je me suis sentie chez moi. Je dors bien, je parle avec les enfants. C’est beaucoup pour moi qui ai quitté ma famille et étais seule. Vous donnez un espoir aux personnes, et la chaleur, l’humanisme. Le monde n’est pas aussi mauvais qu’on pourrait l’imaginer.